Prix Debouzy

Remise du 5ème Prix Olivier Debouzy

Le Club des juristes a le plaisir d’annoncer que le 5ème prix Olivier Debouzy a été attribué à l’ouvrage « Le droit selon Star Trek » de Fabrice Defferrard, publié aux éditions Mare & Martin.

Après un appel à participation, le Club des juristes a reçu 40 candidatures : livres, mais également thèses, articles, revues, GitHub et Web TV ont été candidats au prix de l’agitateur d’idées juridiques de l’année.

Pour cette 5ème édition, le jury, présidé par Nicolas Moreau (Président Directeur Général d’Axa) était composé d’éminentes personnalités du droit, de l’université, de l’entreprise et des institutions : Emmanuelle Barbara (Avocat à la Cour, August & Debouzy), Martial Houlle (Directeur des Affaires Juridiques, Institutionnelles et Règlementaires, Direct Energie), Julie Klein (Professeur de droit à l’Université de Rouen), Emmanuelle Mignon (Avocat à la Cour, August & Debouzy), Marc Mossé (Directeur des Affaires Publiques et Juridiques, Microsoft France), Matthieu Quyollet (Conseiller du Président de l’Assemblée nationale, chargé des affaires juridiques et institutionnelles) et Pierre Servan-Schreiber (Avocat à la Cour et Lauréat du Prix Olivier Debouzy 2014).

Après examen des différentes candidatures, le jury a décidé à l’unanimité que le 5ème prix Olivier Debouzy serait attribué à l’ouvrage « Le droit selon Star Trek » de Fabrice Defferrard.

Le prix a été remis le mercredi 3 juin à 18h30 au Cercle de l’Union Interalliée par Marc Mossé.

 

 

Résumé de l’ouvrage

Le_droit_selon_Star_TrekDepuis près de 50 ans, Star Trek compte des millions de fans à travers le monde. Mais cet univers de science-fiction n’est pas qu’un simple délassement. Il propose un idéal social reposant sur une organisation juridique et des règles de droit très élaborées, qui servent notamment de guide pour explorer des mondes étranges et découvrir de nouvelles civilisations dans la galaxie. Au fil des séries et des films, plusieurs dizaines d’intrigues constituent autant de cas susceptibles de donner lieu à une jurisprudence dans des domaines très variés du droit. Le capitaine Kirk peut-il ainsi déroger à la Directive première, clef de voûte légale de l’exploration spatiale, sans encourir la réprobation de Spock et les foudres de ses supérieurs ? L’androïde Data, qui sert sur l’Enterprise sous les ordres du capitaine Picard, est-il une personne ou une chose ? Le lieutenant Jadzia Dax, officier scientifique de la station Deep Space 9, peut-elle être déclarée pénalement responsable pour un crime qu’aurait commis le symbiote qu’elle porte en elle ? B’Elanna Torres, ingénieur en chef sur l’U.S.S. Voyager, doit-elle répondre devant un juge de simples pensées hostiles ?

Du fin fond de l’espace, nos héros et nos héroïnes de Starfleet doivent affronter des situations aussi complexes qu’inédites, parfois dangereuses, et c’est bien souvent par l’application d’une règle de droit qu’ils trouvent une solution équitable et, si possible, sans violence.

Conçu de manière très accessible, fourmillant d’exemples, cet ouvrage s’adresse à tous les amateurs de science-fiction, mais également aux étudiants désireux de découvrir le droit de façon originale. Plus généralement, Le droit selon Star Trek veut illustrer que la science-fiction est un genre constamment préoccupé par notre temps et que la science juridique peut s’enrichir à son contact.

A propos de l’auteur :

Fabrice Defferrard, né le 6 juillet 1966 à Épernay, est un écrivain et universitaire français. Il enseigne le droit à l’université de Reims Champagne-Ardenne, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Université d’Ottawa. Il occupe la fonction de directeur éditorial aux Éditions Mare & Martin à Paris. Il est l’auteur de 3 romans : Un voyage à Marienbad, suivi de Petites nouvelles de l’université et d’ailleurs, paru aux éditions de l’Officine en 2003, Gilles Fresnay, décédé paru aux éditions Thélès en 2007, et Avant la guerre, paru aux éditions Thélès en 2012.
Il est également à l’origine de plusieurs ouvrages universitaires :
– Le suspect dans le procès pénal, LGDJ, collection « Systèmes », en 2005.
– Les principes du procès pénal équitable en droit afghan (ouvrage collectif, publication de l’Institut Max Planck de Heidelberg et de l’Institut international de Paris-La Défense), en 2006.
– La suspicion légitime, LGDJ, collection « Bibliothèque de droit privé », tome 332, en 2000.
Il est l’auteur de nombreux articles, chroniques et notes de jurisprudence.