Le HuffPost

Depuis le début de l’année 2014, le Club des juristes et le HuffPost ont mis en place un partenariat privilégié afin de pouvoir offrir au grand public une analyse juridique sur un point d’actualité au sens large.



  • Préjuger n’est pas juger

    Un jugement du Conseil de Prud’hommes de Paris, rendu le 16 décembre 2015, pourra se vanter d’avoir déchaîné les passions bien au-delà du cercle des parties au procès. Et pour cause, puisque à croire les articles qui lui ont été consacrés, « selon les prud’hommes, traiter un coiffeur de « PD » n’est pas homophobe ». La ministre du travail faisait quant à elle savoir, en réagissant manifestement sur ce seul effet d’annonce tout en prenant la précaution de préciser ne pas connaître ce…

    Lire la suite

  • Le rappeur, les femmes et le juge

    Il est essentiel dans une société démocratique d’assurer à chacun la liberté de s’exprimer. Ce régime de liberté reconnu tant par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen que par la Convention européenne des droits de l’homme se trouve singulièrement renforcé dans le domaine de la création artistique, champ par excellence de l’imaginaire du créateur. Pour autant cette liberté n’est pas absolue ; comme tout droit elle est susceptible d’abus. C’est ainsi que la loi pénale réprime notamment…

    Lire la suite

  • COP 21 : To arms, citizens, to defend your rights !

    What are international treaties actually worth? When individuals sign contracts, they take the risk that they may not honour them. But can a State be forced to meet its commitments? This is a relevant question to ask on the eve of the COP21, when States are meeting together to reach an agreement on climate change. « To arms, citizens, to defend your rights! » is the answer suggested in substance by the report entitled, « Strengthening the effectiveness of international environmental law ». This…

    Lire la suite

  • COP 21 : « Aux armes du droit, citoyens! »

    Que valent les traités internationaux ? Lorsqu’un particulier signe un contrat, il prend des risques à ne pas s’exécuter. Mais peut-on contraindre un Etat à respecter ses engagements ? Il n’est pas inutile de se poser cette question à la veille de la COP 21, alors que les Etats se mobilisent pour trouver un accord climatique. « Aux armes du droit, citoyens ! » : telle est la réponse suggérée, en substance, par le rapport « Renforcer l’efficacité du droit…

    Lire la suite

  • Amendement citoyen, référendums « Républicains » : les fausses bonnes idées

    L’heure est à la crise du politique. Enfin, l’heure, plutôt le jour, la semaine, le mois, l’année, la décennie…Pour tenter d’y remédier, se multiplient les propositions citoyennes, participatives, délibératives, référendaires. Les deux dernières en date émanent de nos deux partis dits de gouvernement. Précisément d’un côté du député socialiste Olivier Faure soutenu par rien moins que le président de l’Assemblée nationale, de l’autre de l’ancien président de la République, nouveau président du nouveau mouvement « Les Républicains ». À gauche, la proposition…

    Lire la suite

  • Lutter contre la cybercriminalité dans l’entreprise : un enjeu de direction générale

    Le profil de ce que l’on finit par dénommer des cybercriminels est vite dressé : l’ère du petit génie de l’informatique en quête de notoriété, sévissant de façon isolée, a cédé la place à des réseaux très structurés de criminalité organisée. Elles ont, au fil des ans, appréhendé la possibilité d’un investissement financier très faible rapporté à l’espérance d’un gain pécuniaire important, toutes les variétés de fraude technique informatique, la source inépuisable d’informations disponibles sur Internet et les réseaux sociaux,…

    Lire la suite

  • Loi Macron : la guerre des secrets ou l’inutile bataille

    Nul n’a pu échapper à la polémique soulevée en début d’année par l’introduction, dans le projet de loi Macron, d’un amendement visant à conférer en droit français un statut précis au « secret des affaires » et à définir des sanctions pénales en cas de violation de ce dernier. L’enjeu était de mieux protéger les actifs de nos entreprises dans un contexte de multiplication des actes de cybercriminalité et d’espionnage économique. En tant que tel, cet amendement, suffisamment consensuel pour être adopté…

    Lire la suite

  • Pas de liberté d’expression pour les ennemis de la liberté d’expression

    La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est le premier monument législatif par lequel la Troisième République entreprit la mise en œuvre concrète des principes de la Révolution française. Cette liberté n’est pas sans limites puisque le chapitre IV de la loi contient une liste de dispositions pénales énumérant « les crimes et délits commis par voie de presse ou par tout autre moyen de communication »; mais le chapitre V, intitulé « Des poursuites et de la…

    Lire la suite