skip to Main Content

Prix du livre juridique 2018

Le samedi 6 octobre 2018 se tenait la 10ème édition du Salon du livre juridique organisée par le Conseil Constitutionnel et le Club des Juristes où ont été remis le Prix du livre juridique et le Prix du livre de la Pratique juridique par Nicole Belloubet, Présidente d’honneur du jury et par Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel.

Depuis sa création, en 2009, le Prix du livre juridique vient récompenser un ouvrage juridique paru au cours des 12 derniers mois. Créé en 2013, le Prix du livre de la pratique juridique récompense un ouvrage, paru dans l’année, à destination des praticiens du droit. Pour cette nouvelle édition, 64 ouvrages étaient candidats au Prix du livre juridique et 40 ouvrages au Prix du livre de la pratique juridique.

Cette année, le jury du Prix du Livre juridique et du Prix du livre de la pratique juridique présidé par Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, était composé de : Thomas Andrieu (Directeur  des affaires civiles et du Sceau), Martin Collet (Professeur de droit, Université Paris II Panthéon-Assas, Expert du Club des juristes), Olivier Diaz (Avocat associé, Gide Loyrette Nouel, Expert du Club des juristes), Michel Dobkine (Secrétaire général des Groupes Havas et Bolloré, Expert du Club des juristes), Stéphanie Fougou (Secrétaire général, AccorHotels), Julie Klein (Professeur de droit, Université de Rouen, Expert du Club des juristes), Jean Maïa (Secrétaire général, Conseil constitutionnel), Nicolas Molfessis (Professeur de droit, Université Paris II Panthéon-Assas, Secrétaire général du Club des juristes), Didier Rebut (Professeur de droit, Université Panthéon-Assas, Membre du Club des juristes), Daniel Soulez Larivière (Associé Fondateur, Soulez Larivière et Associés), Bruno Pireyre (Président de Chambre, Cour de cassation, Membre du Club des juristes).

Après examen des candidatures, le jury a décidé d’attribuer le Prix du livre juridique 2018 à l’ouvrage suivant :

« Droit Civil et Droit Administratif. Dialogue(S) sur un modèle doctrinal » de Christophe Jamin et Fabrice Melleray (Dalloz)

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur :

« Outre une doctrine universitaire, il y a une doctrine du Conseil d’État, puisque ses membres commentent leurs propres arrêts et participent à la construction du droit administratif. Mais il n’y a pas de doctrine de la Cour de cassation, car les professeurs sont seuls ou presque à écrire sur le droit civil, plus largement sur le droit privé. Au total, trois doctrines et deux jurisprudences, avec des agencements complexes que le présent ouvrage tente de démêler en mettant au jour d’omniprésentes luttes de pouvoir et d’influence. Entre le Conseil d’État et la Cour de cassation comme le prouve l’actualité, mais aussi entre un Conseil d’État et une doctrine administrativiste « née sur les genoux de la jurisprudence », ou encore entre une même doctrine universitaire et la Cour de cassation qui admet que celle-ci construise le système à partir de ses arrêts, mais sous condition… Ce sont ces thèmes qu’abordent les auteurs en usant de la liberté de ton qu’autorise un échange épistolaire. Des thèmes qui leur permettent de relativiser grandement cette idée fort répandue que droit administratif et droit civil relèveraient de deux cultures distinctes, civilistes et administrativistes se côtoyant mais se connaissant en général fort mal. Cet ouvrage s’adresse au public le plus vaste : étudiants en premier lieu, mais aussi universitaires et praticiens du droit, et plus largement toutes celles et ceux qui cherchent à comprendre les enjeux sous-jacents des débats juridiques contemporains parfois difficilement compréhensibles. »

Interview de Christophe Jamin, Directeur de l’Ecole de Droit de Sciences Po et Fabrice Melleray, Professeur de droit à Sciences Po, lauréats du Prix du livre juridique 2018

 

Le Prix du livre de la Pratique juridique a, quant à lui, été attribué à l’ouvrage suivant : 

« Droit de la Famille. Droits français, européen, international et comparé » de Marie Cresp et Marion Ho-Dac (Bruylant – Groupe Larcier)

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur :

« Il s’agit du tout premier Casebook transversal du droit de la famille portant à la fois sur les rapports juridiques internes et internationaux (droit international privé), ainsi que sur les principales sources de la matière (droit interne français, droit de l’Union européenne, droit européen des droits de l’Homme et droit international). Il répond, de manière pédagogique, vivante et critique, à une série de Questions suscitées par la matière, systématiquement illustrées par une décision de justice des juges du fond ou des juridictions suprêmes (civile, administrative, constitutionnelle et européennes). L’ouvrage a été conçu pour les professionnels du droit et du secteur social (avocats, magistrats, notaires, MJPM, éducateurs, assistants de service social, administrateurs ad hoc…) et pour les étudiants en droit (Licence, Master, Doctorat) ou préparant des concours nationaux (ENM, CRFPA, CFPN). »

Interview de Marie Cresp, Maître de conférences de droit privé à l’Université Bordeaux Montaigne et Marion Ho-Dac, Maître de conférences de droit privé à l’Université Polytechnique Hauts-de-France, lauréates du Prix du livre de la pratique juridique 2018

Back To Top
×Close search
Rechercher