Membre

Patrick Sayer Président du Directoire d’Eurazeo

Patrick Sayer

Patrick Sayer, Président du Directoire d’Eurazeo, l’une des premières sociétés d’investissement européennes cotées avec un portefeuille de plus de 6 milliards d’euros d’actifs, a été nommé en mai 2002 pour mener une nouvelle étape du développement de la société.
Il était précédemment Associé-Gérant de Lazard Frères et Cie à Paris qu’il a rejoint en 1982 et Managing Director de Lazard Frères & Co à New York, où il était notamment responsable mondial en charge des medias et de la technologie.
Son expérience de l’investissement privé remonte à la création de Fonds Partenaires qu’il a appuyé de 1989 à 1993, ayant ensuite contribué à la redéfinition de la stratégie d’investissement d’Eurazeo.
Patrick Sayer est Vice-Président du Conseil de Surveillance d’ANF Immobilier et de Rexel, membre de l’Advisory Board de APCOA Parking Holdings GmbH, Administrateur de Accor, Edenred, Elis, Europcar Groupe, du Grand Théâtre de Provence, Membre du Conseil d’Administration de Gruppo Banca Leonardo et Moncler (Italie), ancien Président (2006-2007) de l’Association Française des Investisseurs en Capital (AFIC), membre du Conseil d’Orientation de France-Investissement, Administrateur du Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Patrick Sayer est diplômé de l’Ecole Polytechnique (1980), de l’Ecole des Mines de Paris (1982).

Il est également juge au Tribunal de commerce de Paris.

L'actualité de Patrick Sayer

  • 30 mars 2015

    Vive le capitalisme patient !

    De nombreux émetteurs français ont reçu de la part d’investisseurs étrangers des lettres circulaires les incitant à refuser la mise en œuvre de la loi Florange du 29 mars 2014 qui a rendu automatique l’octroi de droit de vote double aux actionnaires inscrits au nominatif depuis deux ans. Ce message relaye celui des agences de conseil en vote (les fameux « proxy advisors »), dont certaines ont même été jusqu’à opérer un véritable chantage au vote sur d’autres résolutions. Ces lettres s’adressent indifféremment…

    Lire la suite

  • 6 février 2013

    Les cent mots du capital-investissement

    Diabolisés par les uns, portés aux nues par les autres, les fonds d’investissement constituent de fait un rouage du financement de notre économie qu’il est devenu essentiel de bien comprendre, en particulier dans un contexte de fragilité de notre tissu économique. Si ce métier d’investisseur en capital se définit aisément – investir pour développer ou reprendre, c’est-à-dire accompagner des dirigeants et leurs projets sur le long terme -, la sophistication des outils qu’il utilise et le jargon dont il se…

    Lire la suite

  • Les cent mots du capital-investissement

    Diabolisés par les uns, portés aux nues par les autres, les fonds d’investissement constituent de fait un rouage du financement de notre économie qu’il est devenu essentiel de bien comprendre, en particulier dans un contexte de fragilité de notre tissu économique. Si ce métier d’investisseur en capital se définit aisément – investir pour développer ou reprendre, c’est-à-dire accompagner des dirigeants et leurs projets sur le long terme -, la sophistication des outils qu’il utilise et le jargon dont il se…

    Lire la suite