Membre

Jean-Michel Darrois Avocat à la Cour - Darrois, Villey, Maillot, Brochier

Jean-Michel Darrois

Avocat à la Cour d’appel de Paris, ancien membre du Conseil de l’Ordre, Jean-Michel Darrois préside le Comité de Droit des Sociétés du Conseil des barreaux européens et a présidé la commission chargée par le Président de la République de remettre des propositions dans le sens de l’unification des professions juridiques.

Il a traité d’importants dossiers d’OPA et a défendu les intérêts de grands groupes tels que Suez, Nestlé, GDF, EADS ou encore Bouygues. Il est également Professeur associé à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et membre de la Commission Attali.

L'actualité de Jean-Michel Darrois

  • Rapport sur la réforme des tribunaux de commerce par la Commission justice du club des juristes

    En plein cœur du débat sur la réforme des tribunaux de commerce, la Commission Justice du Club des juristes, présidée par Jean-Claude Magendie, publie son rapport « Pour une justice commerciale rénovée et réhabilitée ». Il formule 22 solutions pour réhabiliter et, plus largement, repenser la juridiction consulaire. Participants : Jean-Claude Magendie, Jean-Michel Darrois, Michel Dobkine, Bruno Dondero, Jean-Louis Mullenbach

    Lire la suite

  • Commission Justice

    Président : Jean-Claude Magendie, Premier président honoraire de la Cour d’appel de Paris. Programme : elle a pour objectif de travailler sur les causes et les conséquences de la rupture croissante de confiance entre les citoyens et la justice. Au cœur de ses enjeux : les moyens pour redonner confiance en son fonctionnement. Chaque année une thématique spécifique sera déclinée, le premier volet étant consacré au juge. Les travaux de cette commission aboutiront à des préconisations concrètes. Programme de travail :…

    Lire la suite

  • 24 novembre 2014

    Plus de droit avec l’avocat en entreprise

    Dans le cadre de la réforme des professions réglementées et après des années de vives polémiques, les juristes travaillant en entreprise devraient se voir reconnaître, comme dans d’autres pays, le titre et le statut d’avocat et être intégrés au barreau. Soumis aux mêmes obligations professionnelles que les avocats, ils bénéficieraient des mêmes garanties. C’est une révolution attendue par certains et redoutée par d’autres. Parmi ces derniers, beaucoup d’avocats considèrent, à l’instar de la Cour de Justice de l’Union Européenne, qu’un…

    Lire la suite