skip to Main Content
Olivier Diaz
Avocat à la Cour, Gide Loyrette Nouel

Olivier Diaz est associé du bureau de Skadden à Paris. Sa pratique se concentre sur les fusions-acquisitions complexes, les opérations de private equity, le droit boursier, et le droit des sociétés.

Son expérience concerne une large variété de transactions, notamment des acquisitions publiques ou privées, acquisitions avec effet de levier, joint-ventures et restructurations d’entreprises. Il opère dans un vaste éventail de secteurs industriels, notamment les télécoms, le luxe, les activités de loisirs, l’énergie, l’alimentaire, les institutions financières, les médias et la publicité.

Au cours de ses 25 ans de pratique, M. Diaz a accompagné ses clients sur certaines des opérations de fusions-acquisitions les plus importantes et les plus complexes de France, comme, dans le cadre de rachats publics, la création du véhicule de holding majoritaire d’Hermès, en réponse à l’acquisition par LVMH d’une part minoritaire significative au capital, l’offre de Fosun sur Club Méditerranée et la gestion du Club Med, le rachat de CFAO par Toyota Tsuho, et la reprise d’Aventis par Sanofi ; ainsi qu’au niveau international, avec la fusion annoncée mais avortée de Publicis avec Omnicom, la fusion réussie de Publicis et BCom3, la fusion d’Alcatel et Lucent, la restructuration et cession de l’activité courrier de La Redoute par Kéring, et l’absorption de Ciments Français par Italcementi.

M. Diaz conseille également de nombreuses entreprises et leur Comité de Direction dans le cadre de problématiques complexes de gouvernance, de même que de leur responsabilité juridique et règlementaire, telles que les rencontres publiques litigieuses, divulgations, obligations directoriales, et responsabilité et protection directoriale individuelles. Il est régulièrement consulté par les régulateurs sur des aspects boursiers et de droit des sociétés.

Il est largement reconnu sur le marché français en tant que l’un des meilleurs avocats en fusion-acquisitions du pays. Chambers Europe 2014 classe M. Diaz dans son top tiers des fusions-acquisitions françaises, soulignant qu’il est « intelligent, sensible aux enjeux business, réactif et toujours disponible« . Il est aussi salué par Who’s Who Legal, IFLR 1000, The Legal 500 EMEA et plusieurs autres classements et publications juridiques.

Avant de rejoindre Skadden en 2015, M. Diaz était associé en fusions-acquisitions au sein d’un cabinet français de premier plan.

Depuis avril 2017, Olivier Diaz est Avocat associé du cabinet Gide Loyrette Nouel.

Des juges de common law à Paris ?

Le 1er avril 2019 devrait être le premier jour ouvré de l’Union européenne sans le…

Profit warnings : revenons à la raison

Les mois derniers ont vus se lever aux Etats-Unis un vent de révolte contre la…

De la régulation par communiqués

Par deux arrêts du 21 mars 2016, le Conseil d’Etat a accepté d’être saisi de…

Faciliter les participations minoritaires

Nombreuses sont les situations où l’entrée d’un actionnaire significatif mais minoritaire est importante pour une…

OPA : pour des arbitrages transparents

L’offre publique d’achat ou d’échange est un moment clé dans la vie d’une société cotée…

Clauses d’exclusivité et intérêt social

Les opérations sont souvent annoncées comme des « entrées en négociation exclusive », annonces généralement lues par le…

Information privilégiée

Les risques d'une transparence dogmatique L'information privilégiée est l'ennemi de la transparence. Deux règles assurent…

9e Prix du livre juridique et du livre de la pratique juridique

Le Club des juristes et le Conseil Constitutionnel ont organisé le Salon du livre juridique pour…

Composition du jury du 9e Prix du livre juridique

Le jury du 9e Prix du livre juridique et du Prix du livre de la pratique…

Back To Top
×Close search
Rechercher