Non classé

11 mars 2016

Affaire Orelsan – Le point de vue de Jean-Claude Magendie dans le Huffington Post

Le rappeur, les femmes et le juge

 

Il est essentiel dans une société démocratique d’assurer à chacun la liberté de s’exprimer. Ce régime de liberté reconnu tant par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen que par la Convention européenne des droits de l’homme se trouve singulièrement renforcé dans le domaine de la création artistique, champ par excellence de l’imaginaire du créateur. Pour autant cette liberté n’est pas absolue ; comme tout droit elle est susceptible d’abus. C’est ainsi que la loi pénale réprime notamment l’injure publique au titre de l’incitation à la haine, à la violence et à la discrimination en raison de l’appartenance à un sexe marquant ainsi l’importance que notre société accorde à l’égalité des sexes et à la protection de chacun au regard de son appartenance sexuelle.
C’est au juge d’arbitrer entre ces deux impératifs et de dire où la liberté de création s’arrête et où commence l’injure…

Lire la suite sur le site du Huffington Post.